Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus

Grands Formats De l'art contemporain en la salle Wiltheim et au 5e étage

    Category:
  • Exposition

Depuis le 12 juillet 2016, la salle Wiltheim réunit quelques grands formats issus de la collection des Beaux-Arts. Dans l'histoire de l'art, les artistes ont souvent eu le besoin de s'exprimer de manière expansive, sur de grandes surfaces.

La sélection met en évidence des artistes contemporains issus de différents courants artistiques (Nouvelle Figuration, Pop Art, Figuration libre, etc.). À une seule exception près, ils ont tous en commun cette folie des grandeurs et le recours à la peinture comme moyen d'expression. De plus, la figuration occupe une place centrale dans leur création.

Les plus importants représentants de la Nouvelle Figuration ou Figuration narrative (Monory, Erró, Télémaque, Fromanger, Fougeron) dominent cet accrochage. Ils abordent de manière critique des sujets liés au quotidien, en prise avec la réalité.

Le peintre anglais du Pop Art, Patrick Caulfield est présent avec une œuvre empreinte d'images du monde moderne Desk (Bureau).

L'artiste américain Alex Katz, associé également au mouvement Pop Art, propose avec Jessica un portrait de femme intemporel, dans un style tout en sobriété, autant dans la composition que dans les masses de couleurs. Une autre femme fatale de l'artiste chinois Feng Zhengjie, Regards vers l'est, regards vers l'ouest n°1 reflète une vision du pop futuriste, s'inspirant d'Andy Warhol et des panneaux de publicité.

Parmi les artistes luxembourgeois à l'affiche, nous retrouvons Jean-Marie Biwer avec Ciel n°3, ainsi qu'Aline Bouvy, qui avec You. Gorgeous. (Toi. Beauté.) et Interruption in the Social Contract (Interruption du contrat social), se distingue par son côté austère et érotique à la fois, menant ainsi une réflexion très personnelle sur la condition humaine.

Enfin, l'œuvre monumentale Casual Passer-By I met at 4:43 PM, Luxembourg (Passant que j'ai rencontré à 16 h 43, Luxembourg) de Braco Dimitrijevic - une création originale réalisée spécialement au Luxembourg dans le cadre du Mois Européen de la Photographie 2011 - interroge les représentations historiques et les valeurs véhiculées par l'image photographique.

5e étage: art contemporain national et international

Depuis le mois de juin, le cinquième et dernier étage du musée rassemble quelques-unes des acquisitions d'art contemporain réalisées par le MNHA ces trente dernières années.

Dans le palier d'escalier, le peintre surréaliste belge René Magritte (1898-1967) interpelle le visiteur avec une porte fermée. L'artiste se met à questionner le réalisme en peinture : au moyen de représentations «banales», il cherche à dérouter le spectateur en postulant que l'image ne renvoie pas à la forme, mais reflète davantage la pensée de l'artiste.

Le modèle vivant est une gouache réalisée en 1952, précédant une peinture à l'huile l'année d'après. Pour Magritte, la peinture est un moyen pour approfondir la connaissance du monde, «mais une connaissance qui soit inséparable de son mystère».

La création contemporaine intitulée Peste et choléra du duo d'artistes Martine Feipel et de Jean Bechameil s'inspire de cette gouache de Magritte. Elle représente de façon symbolique la possibilité d'une évasion dans un monde d'objets déconstruits et détournés.

La peinture de l'artiste anglais Patrick Caulfield (1936-2005), souvent associée au Pop art, se rapproche davantage de la Nouvelle Figuration, avec des compositions attachées aux images du monde moderne. La toile Bend in the road fait référence à La route tournante de Paul Cézanne de 1905 en la réduisant à trois couleurs et des contours noirs.

La création contemporaine du Luxembourg est également présente sur nos cimaises. Su-Mei Tse, lauréate du Lion d'or de la meilleure participation nationale à la Biennale de Venise en 2003, est ainsi à l'honneur avec une image extraite de L'Écho, un des deux films primés par la fondation vénitienne; on y voit une violoncelliste assise sur une chaise dans un pré jouant face à une montagne.

La photographie contemporaine occupe une place grandissante dans la collection des Beaux-Arts. En témoignent ici plusieurs acquisitions récentes réalisées suite aux expositions organisées dans le cadre du Mois européen de la Photographie.