Le peintre Barend Cornelis Koekkoek

Barend Cornelis Koekkoek (1803-1862), un des peintres paysagistes les plus importants du XIXe siècle et fondateur de la peinture hollandaise romantique, est considéré de son vivant comme le « prince de la peinture de paysage ».

Après avoir étudié à l'Académie des Beaux-Arts d'Amsterdam, il s'installe dans la ville allemande de Clèves où il fonde une école de dessin qui était à l'origine d'un style appelé le « Romantisme de Clèves ».

Sur invitation du Roi et Grand-Duc Guillaume II, Koekkoek se rend au Luxembourg en 1845. Il accompagne la Cour et fait des croquis de paysages, en particulier des domaines royaux. Quelques mois plus tard, il présente ses esquisses à Guillaume II à La Haye et se voit attribuer la commande de neuf grands tableaux à l'huile. 

Il en réalise huit de 1846 à 1849 : trois vues du château de Beaufort, une de Schoenfels, une de Berg, une de Hollenfels et deux de Larochette, dont une - issue d'une collection privée - se trouve actuellement exposée au MNHA dans la cadre de la campagne de souscription publique.