Du dépôt à l’exposition pleins feux sur les antiquités égyptiennes

    Category:
  • Exposition
  •  :
    • 12.06.2015 - 10.01.2016

En complément à la grande exposition Momies - un rêve d'éternité, le Musée national d'histoire et d'art propose un volet égyptologique intitulé  Des bords du Nil vers Luxembourg. Celui-ci met à l'honneur les propres collections d'objets datant de l'Egypte ancienne du musée, étudiés scientifiquement pour l'occasion.

Ces antiquités égyptiennes,  provenant de dons réalisés au XIXe et au début du XXe, n'avaient plus été exposées depuis le réaménagement du musée dans les années 80 et 90. Quelques pièces toutefois avaient été utilisées pour le decorum de l'exposition Le Grand Ouvrage à la Bibliothèque nationale de Luxembourg en 2003-2004.      

C'est en parcourant le catalogue de cette exposition que l'attention de l'égyptologue Manon Schutz (Université d'Oxford) fut attirée par un couvercle de sarcophage, richement colorié et figuré. S'étant rendue au MNHA pour examiner cette pièce de plus près, elle a avisé l'ensemble des collections égyptologiques pour finalement se proposer d'en établir un nouvel inventaire et d'en étendre l'exploration scientifique. Elle fut assistée dans sa tâche par Heidi Köpp-Junk (Université de Trèves) qui, par-delà son expérience en ce domaine, apporta d'importants contacts internationaux, tel celui avec Jens Klocke, restaurateur diplômé qui a notamment reconstitué les deux résilles de momie contenues dans la collection.