Marc Bruck Profane ou sacrée ? - La momie comme médicament et son utilisation au fil des siècles

    Category:
  • Conférence
  •  :
    • 07.01.2016 - 18:00 > 19:30 - Luxembourgeois

Langue: luxembourgeois

La quête d'éternité a conduit l'homme à essayer de préserver son corps de la destruction, mais l'a également incité à utiliser d'innombrables remèdes pour satisfaire ses besoins - dont la momie.

L'onguent armaire du XVIe siècle est certes la préparation la plus emblématique (outre la momie, il est composé entre autres de mousse de crâne humain, de graisse humaine et de sang), mais certaines autres formulations ne sont pas "anodines" non plus.

Le remède nous met en mesure de confronter les désordres inhérents à la nature du corps et de l'esprit. D'abord envouté de pouvoirs magiques parfois considérés comme sacrés, le remède/médicament devient au fil des millénaires une substance profane.

Dans notre façon de penser actuelle, le sacré conforte l'utilisateur à se soumettre à la détermination hasardeuse des évènements naturels, alors que le remède essaye de provoquer le contraire : permettre à l'être humain de se défaire de cette détermination.

L'idée d'utiliser le corps humain à des fins aussi profanes n'est pas récente, et son histoire, parallèle à celle de l'histoire de la pharmacie et de la médecine, sera illustrée sur base de l'utilisation sans modération de la momie.

Conférence en langue luxembourgeoise.